Balance Soehnle Page

Vous cherchez l’ustensile indispensable dans votre cuisine pour réussir des recettes parfaites grâce à des ingrédients pesés au gramme près? Vous seriez comblée si cet ustensile faisait également office de pèse-lettre? Vous ne voulez surtout pas que cet appareil vous encombre? La balance de cuisine Soehnle Page s’impose pour devenir votre alliée incontournable au quotidien.

Une balance électronique classique

balance cuisine soehnle page

Simple, efficace, précise, voilà comment on peut qualifier la balance de cuisine Soehnle Page. Jolie par sa sobriété et très classe, elle ne fait pas d’épate. Pas de couleurs fantaisistes (qui ne sont pas forcément du goût de tout le monde), pas d’inox éclatant (très élégant mais si salissant) : elle est tout simplement blanche. De forme rectangulaire, elle est loin d’être encombrante avec ses dimensions de 20,5 x 13,5 cm.

Mais au design ultra compact

Jusque-là, me direz-vous, c’est une balance comme une autre. Pas tout à fait, parce qu’aux dimensions précédemment citées, j’avais omis de mentionner son épaisseur : 17 mm. Dans le genre ultra plat on a rarement vu mieux.Mais elle a le défaut de sa qualité : on passe son temps à se demander où on a bien pu la fourrer. Dans un placard elle se retrouve enfouie sous les divers ustensiles qu’on empile allègrement ; posée bêtement sur le plan de travail elle hérite des projections de toutes nos préparations culinaires. J’ai résolu le problème en la glissant, posée sur sa tranche comme un livre, entre le robot et le mur.

Si vous décidez quand même de la mettre au placard (pardon, dans un placard), il est conseillé de la ranger dans son emballage pour une protection maximale. Et sur le plan de travail, les projections ne sont pas vraiment dramatiques : juste un coup d’éponge sur son plateau en verre et elle redevient comme neuve (si j’évite, c’est par pure paresse).

La balance Soehnle Page est équipée de touches tactiles, définies par le fabricant comme « clavier à effleurement ». A la mise en route grâce à la touche ON, elle se positionne automatiquement sur 0. Quand vous posez un récipient sur le plateau la balance affiche son poids, mais il suffit d’effleurer la touche TARE pour qu’elle revienne à O, vous permettant ainsi de peser l’aliment proprement dit. Une fois la pesée terminée, un appui sur la touche OFF arrête l’appareil. Pas de panique si vous oubliez cette dernière étape, la balance s’éteint toute seule quelques secondes après qu’on ait cessé de s’en servir. Raison pour laquelle la mienne fonctionne toujours avec les piles d’origine depuis trois ans.

Cette balance est accompagnée d’une notice qui ne vous sera d’aucune utilité parce qu’il suffit de regarder l’appareil pour comprendre son fonctionnement. Saluons quand même cette initiative du fabricant qui démontre un grand respect de sa part vis-à-vis de la clientèle.

Enfin n’oubliez pas que toute balance, et celle-ci peut-être plus qu’une autre, n’est totalement fiable que si elle est posée sur un support stable et ferme ; le bulgom et autre protection du même genre est donc à proscrire sous votre balance Sohnle Page.

A noter que le modèle identique quant aux fonctionnalités existe dans les coloris argent et noir sous d’autres références.

Les extensions de la balance Soehnle Page

Par « extensions » nous entendons les modèles inspirés de celui-ci mais présentant quelques différences et répondant à la dénomination de Page Profi. Ils sont disponibles dans les coloris noir, argent et café.

Leur particularité réside dans une capacité de 15 kg et une fonction « HOLD » mémorisant le poids. Il s’agit en fait d’un système de pesées additives déclenchées par un appui de 3 secondes. Certaines balances professionnelles pourraient s’en inspirer.

Conclusion

Concernant la balance Soehnle Page, nous n’émettons aucune réserve si ce n’est le fait que des récipients extrêmement volumineux peuvent cacher en partie l’écran LCD et rendre la lecture un peu plus difficile. C’est l’exemple type de balance à acheter les yeux fermés.

Et vous, qu'en pensez-vous ?

*