Machine a pates automatique Lagrange : le bonheur sans fatigue ?

Vous en avez un peu assez des pâtes industrielles et aimeriez bien vous lancer dans la fabrication de vos propres pâtes fraîches mais la corvée de pétrissage et l’idée d’actionner une manivelle vous rebute un peu? Ne vous privez pas de ce plaisir, la solution se trouve dans la machine à pâtes Lagrange.

machine a pates lagrange

En tant qu’appareil électroménager à part entière, la machine à pâtes Lagrange fait une bonne partie du travail à votre place et vous délivre les pâtes fraîches de votre choix sans effort pour vous (du moins jusqu’à l’étape du nettoyage). Vous aurez toutefois à intervenir durant le processus de fabrication, nous verrons pourquoi en approfondissant son fonctionnement.

Description

La machine à pâtes Lagrange se présente comme un cube compact de 30 cm de côté dont le ton blanc/gris peut se fondre dans tous types de cuisine. Son couvercle transparent permet de suivre la phase de pétrissage et de rajouter de l’eau en cours de préparation par sa trappe d’ouverture.

Caractéristiques de la machine a pates Lagrange

  • Puissance : 200 wtts
  • Matériau : corps, cuve et pale de pétrissage plastique
  • Capacité de la cuve : 500 gr de farine
  • Bouton marche/arrêt
  • Pieds antidérapants
  • Tirette pétrissage/extrusion
  • 9 disques d’extrusion
  • Cuillère de mesure intégrée au couvercle
  • Clé de dévissage de l’embout de maintien des disques
  • Couteau de découpe des pâtes
  • Pique de nettoyage des disques
  • Range-cordon

Fonctionnement

Lisez attentivement la notice au fur et à mesure du montage de la machine à pâtes Lagrange si vous ne voulez pas tâtonner maladroitement pour insérer la bonne pièce au bon endroit et dans la bonne position. Non qu’il soit excessivement compliqué mais si les bons gestes sont acquis dès le premier montage, ils deviendront ensuite un automatisme générateur de gain de temps.

1) Pétrissage

Avant d’introduire les ingrédients dans la cuve, veillez à toujours vous assurer que la tirette est bien en mode pétrissage, c’est-à-dire qu’elle est enfoncée. Concernant les ingrédients, il est très important de respecter les dosages et les quantités maximales indiqués dans les recettes. En effet, si votre pâte n’a pas la consistance idéale, l’extrusion aura du mal à se faire.

Vous pouvez alors lancer votre machine avec le bouton marche/arrêt. Durant les 3 minutes environ que dure le pétrissage vous devrez surveiller la texture de votre pâte. Si elle vous semble trop sèche, rajoutez de l’eau par la trappe à l’aide de la cuillère-mesure. N’oubliez pas ensuite de la remettre à sa place pour éviter les projections. Le rajout de farine, en cas de pâte trop humide, nécessite par contre l’arrêt de la machine et son ouverture. En raison de la rapidité de la pale, toujours attendre son arrêt total avant d’ouvrir.

2) Extrusion

Une fois la tirette ramenée vers vous, la phase d’extrusion commence (vous aurez pris soin lors du montage de positionner le disque correspondant au type de pâtes que vous souhaitez). Vous couperez les pâtes à la longueur désirée à l’aide du couteau de découpe. A mesure qu’elles tombent dans le plat récepteur préalablement fariné, saupoudrez-les de farine.

En cours d’extrusion, rajoutez une à deux cuillerées de farine dans la cuve pour conserver la bonne consistance de la pâte. Selon le type de pâtes, l’extrusion dure environ de 15 à 25 mn. Au-delà de 20 mn, la pâte se dessèche dans la cuve. Vous devrez donc arrêter la machine, la remettre en mode pétrissage, retirer le disque pour le débarrasser de la pâte agglomérée, pétrir à nouveau puis reprendre l’extrusion.

3) Nettoyage

A toujours faire machine arrêtée et débranchée. Il suffit d’effectuer les opérations inverses à celles du montage en commençant par la tirette et c’est ici que la clé de dévissage de l’embout de maintien des disques peut intervenir, ainsi que la pique de nettoyage.

Sont compatibles lave-vaisselle : cuve, couvercle, pale, tirette, cuillère, couteau, spirale et disques d’extrusion.Le corps de l’appareil se nettoie à l’éponge humide, l’embout de maintien des disques et le pivot de transmission à l’eau tiède (légèrement savonneuse si nécessaire). Toutes les parties doivent être soigneusement séchées après lavage.

Notre avis

Nous ne pouvons le nier, l’esthétique et la qualité de la machine à pâtes Lagrange sont bien présents. L’utilisation n’est pas forcément évidente dans les premiers temps mais on prend assez rapidement le coup de main. Le respect des dosages préconisés est le gage de réussite mais les choses peuvent se compliquer quand vous voudrez tenter vos propres recettes.

La machine à pâtes Lagrange est conçue pour vous simplifier la tâche, pas pour l’effectuer à votre place pendant que vous vous livrez à une séance shopping et votre intervention est nécessaire durant son fonctionnement. Vous ne risquez d’ailleurs pas de l’oublier étant donné qu’elle est tout de même un peu bruyante.

Elle n’est pas non plus prévue pour vous délivrer des pâtes fraîches en deux minutes chrono : entre les différentes phases et vos interventions, il faut compter une bonne demi-heure à laquelle vient s’ajouter la durée de séchage si nécessaire. En contrepartie, la contenance de la cuve vous permet d’anticiper en stockant des pâtes pour un prochain repas 48 h grand maximum pour des pâtes aux oeufs). A noter que les pâtes fraîches se congèlent très bien et vous avez également la possibilité, en prolongeant le temps de séchage, d’en faire des pâtes sèches qui seront bien meilleures que les fabrications industrielles.

En conclusion on peut donc dire que, même si la machine à pâtes Lagrange n’est pas vraiment d’une simplicité enfantine, la qualité de sa production vaut largement qu’on s’y intéresse.

Et vous, qu'en pensez-vous ?

*